Il y a visiteur(s) sur cette page. Bonne visite !

jeudi 26 novembre 2015

Aucune accusation contre un suspect pour le meurtre de Janique Delcourt

QUÉBEC – Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a annoncé jeudi qu’il ne déposera pas d'accusation criminelle relativement au décès de Jenique Delcourt, en octobre 2014 à Longueuil, « à la lumière de la preuve qui a été soumise ».


Jenique Delcourt, 23 ans, revenait du travail et rentrait chez elle lorsqu'elle a sauvagement été attaquée sur une piste cyclable, entre le chemin de Chambly et la rue de Normandie.

En octobre dernier, la police de Longueuil avait tenté de nouveau de faire accuser le suspect du meurtre de Jenique Dalcourt un an après la sordide agression.

En catimini, les enquêteurs ont soumis le dossier pour une deuxième fois au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Selon les informations recueillies, les procureurs de la Couronne du palais de justice de Longueuil avaient reçu des preuves supplémentaires le 15 octobre dernier. 

Celles-ci pouvaient, selon la police, permettre de traduire en justice le jeune homme de 26 ans que les enquêteurs soupçonnent d’avoir tué Jenique Dalcourt.

Deux jours après le meurtre, les policiers avaient arrêté un suspect de 26 ans. Faute de preuves suffisantes pour l’accuser, l’individu avait été relâché quelques jours plus tard.

Lieu : Saint-Hyacinthe, QC, Canada

0 commentaires

Publier un commentaire

Commentaires Facebook

Article 3 : « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. » - Déclaration universelle des Droits de l'Homme, 1948